1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41

Conférence en Pologne le 23 et 24 janvier 2016
partie 28

Les articles nuisibles (suite)

 

La troisième sorte d’articles nuisibles sont les articles stagnants. (La première sorte d’articles nuisibles sont les articles dans la maison et l’habillement de tissus synthétiques et en couleur noir et aussi en gris et les autres couleurs très sombres, et la deuxième sorte d’articles nuisibles sont ceux qui sont liés à mauvaises mémoires.)

Les articles stagnants sont des articles dont on n’a pas besoin et qui se trouvent longtemps dans sa maison sans être utilisés. Ils sont des porteurs de l’énergie de la stagnation.

Les articles stagnants enlèvent de l’énergie de la personne qu’elle met en eux lorsqu’elle les nettoie et arrange, sans la redonner, comme se passe normalement lorsque les articles sont utilisés. Et les derniers peuvent redonner l’énergie multipliée Divinement, si outre les soigner et les utiliser, on s’en réjouit et les remercie pour le bon service.

Les articles stagnants enlèvent aussi de l’énergie de l’espace environnant lorsqu’ils restent longtemps à une place sans être utilisés et sans être arrangés. En ce cas on dit que leur propriétaire a cessé de leur insuffler la vie. Il résulte une déformation au niveau de champ et cela entrave l’énergie de se déplacer librement dans l’espace dans cette partie de la maison où se trouve l’article stagnant.

Une exception sont les articles qui sont stockés et gardés en réserve pour usage ultérieur. Ils sont achetés spécialement pour cela. Ils sont conservés dans un endroit fermé, particulièrement réservé pour cela, et sont bien nettoyés, arrangés et empaquetés pour être protégés de toute influence nuisible. Tels articles sont hors de la catégorie des articles stagnants, car leur destination est de servir dans le futur. Un autre exception sont certains instruments spécifiques qui sont principalement destinés à usage rare, par exemple seulement en cas d’avarie qui peut arriver une fois chaque 10 années et même encore plus rarement, ou des articles qui sont utilisés seulement pendant un saison défini, par exemple la pelle à neige qui est utilisée seulement quelques fois par année durant l’hiver, etc. Tels articles sont hors de la catégorie des articles stagnants. Ils sont des articles en stock.

Participant 1 : Et comment définir si un article est stagnant ?

Rossitsa Avela : Pour chaque article est différent. Si un article est destiné à usage quotidien mais on ne l’a pas longtemps utilisé, par exemple une année, alors il est porteur de l’énergie de la stagnation. Ou des articles qui sont destinés à usage fréquent mais personne ne les a touchés 10-15 années. Si on inspecte sa maison et réfléchit sur cette question, on se rappelle seul qui des articles dans sa maison sont dans la catégorie des articles nuisibles.

Le mieux est de recommencer à utiliser les articles stagnants et si on est sans besoin d’eux, de les vendre. Quand les articles stagnants sont très usés ou endommagés et il manque la possibilité d’être vendus ou réparés, alors ils peuvent être brûlés ou donnés pour recyclage/jetés.

Lorsque les vêtements sont élimés, y compris le linge, le mieux est de les brûler, mais intacts, sans être coupés en morceaux et/ou utilisés comme chiffon, car cela reflète mal au plan subtil sur les corps de la personne.

Lorsqu’on porte le vêtement, il imprègne de son énergie et cela se manifeste encore plus fort lorsqu’on effectue sa pratique spirituelle habillé de ce vêtement, car alors il est également saturé de l’énergie Divine. Et quand ce vêtement vieillit et est remplacé d’un nouveau, si on commence à utiliser le précédent pour quelque chose d’autre, par exemple comme chiffon pour nettoyer la poussière, alors il en est de même si on époussette la saleté avec ses propres corps subtils et gaspille l’énergie Divine dont ils sont saturés de la même manière dont on gaspille l’énergie Divine dont le vêtement vieux est saturé.

Il est encore pire lorsque le vieux vêtement qui est longtemps porté, est porteur de l’énergie de cette personne et a fidèlement servi, est coupé et on en fait des chiffons – il en est de même si on coupe les corps subtils de la personne. L’article est une entité unie et comme telle le mieux est d’être brûlé peu importe si la lune croît ou décroît.

Le mieux est de brûler seul ses vêtements personnels. Le linge qui touche le corps, il est obligatoire de le brûler, car il est le plus imprégné de l’énergie de celui qui l’a porté. Juste avant de brûler les vêtements, il est bien de prononcer une invocation, mais dans la maison, en lieu clos ou si on est dans la nature, il est nécessaire de se couvrir entièrement et de prononcer ce qui suit :

Je Te remercie, Seigneur, que ces vêtements m’ont servi fidèlement.
Je les transmets au feu de les purifier.
Et comme le feu brûle et purifie ces vieux vêtements maintenant,
que tout illusoire en moi brûle
et que tous mes quatre corps inférieurs soient purifiés ici et maintenant !
Et moi ......(le prénom) je requiers, veux sincèrement et prie
de m’aider d’En-Haut à acquérir désormais
tous les articles qui me sont nécessaires
et qu’ils soient intacts, de qualité et sans danger pour moi et mes proches,
que les meilleures de Ton point de vue, Seigneur, viennent chez moi !
Que tout soit selon Ta Volonté Sacrée, Seigneur !
AMEN   TAKA DA BŒUDÉ   OM
Je Te remercie, Seigneur, de l’aide !
Merci ! Merci ! Merci !

Et lorsqu’on brûle tout le reste des articles séparés pendant le nettoyage de la maison qui sont sans la possibilité d’être vendus, réparés ou utilisés plus, peu importe s’il s’agit d’articles de tiers et/ou d’articles nuisibles, il serait bien de prononcer :

Lorsque la lune décroît :
Comme ces vêtements brûlent ici et maintenant,
que tout le mal au monde brûle,
que tout illusoire soit transformé en Lumière Divine,
que ma maison se libère des énergies
des mauvais mémoires, de la stagnation et de la nuisibilité !
Que tout soit selon Ta Volonté Sacrée, Seigneur !
AMEN   TAKA DA BŒUDÉ   OM

Lorsque la lune croît :
Comme la Lune croît dans ces jours
et comme le feu s’accroît
tout en brûlant tout étranger et nuisible ici et maintenant,
que ma Pureté augmente,
que la pureté de ma maison et de tous mes propriétés augmente,
que la pureté de l’espace autour de moi, où que je sois, augmente,
que la pureté de l’entière planète Terre et la Vie Vivante sur elle augmente
ici et maintenant et pour toujours et dans tous les siècles des siècles – dans tous les temps !
Que tout soit selon Ta Volonté Sacrée, Seigneur !
AMEN   TAKA DA BŒUDÉ   OM

Participant 2 : Est-ce qu’il est bien d’utiliser les vieilles serviettes comme des chiffons ?

Rossitsa Avela : Il dépend pour quoi elles étaient utilisées jusqu’à ce moment.

Si elles étaient utilisées pour essuyer la face, les mains ou le corps après le bain, elles sont imprégnées de l’énergie de la personne qui les a utilisées et sont des articles destinés à usage personnel. Telles serviettes, lorsqu’elles sont élimées, doivent être brûlées, tout comme le vieux linge personnel et d’autres vêtements. Et le mieux est que chacun ait une telle serviette personnelle destinée à usage individuel.

Et si les serviettes sont utilisées par exemple pour sécher les vaisselles lavées ou pour un autre usage commun dans le ménage, elles peuvent être utilisées comme des chiffons dans la maison, après qu’elles râpent et soient remplacées par de nouvelles.

Le mieux est que les chiffons soient achetés pour être utilisés à cette fin – des serviettes pour nettoyer la maison ou s’ils sont des vêtements de quelqu’un d’autre, il est nécessaire de les acheter, bien qu’à prix symbolique, par exemple 5-10 centimes, afin d’interrompre la liaison énergétique avec leur propriétaire précédant. Et puis, ils doivent être arrosés d’eau de la pleine lune afin de transformer tout entassement énergétique négatif en eux et aussi tous les enregistrements énergétiques de leur propriétaire précédant.

L’eau de la pleine lune est l’eau qui est posée dehors pendant la nuit de la pleine lune dans une vaisselle de matière naturelle, par exemple dans un grand bol de verre, sans être couverte et à un endroit où la lune peut l’éclairer. Une telle eau est active et est utilisée jusqu’à la pleine lune suivante. Après avoir été dehors pendant la nuit de la pleine lune, l’eau doit être transvasée et conservée dans une bouteille plastique afin d’être préservée d’assumer des énergies quelconques.

On peut arroser de l’eau de la pleine lune tout dans la maison afin de déactiver les influences énergétiques négatives.

Comme je vous ai déjà dit au début de la conférence et comme vous le savez de nos conférences précédentes, il est bien d’arroser les vêtements achetés d’occasion de l’eau de la pleine lune et de les porter après cela puisque les énergies des gens qui les portaient avant cela se transmutent et les vêtements deviennent comme neufs.

Lorsque des articles personnels sont préparés pour être vendus, il est aussi bien de les arroser de l’eau de la pleine lune afin de déactiver les enregistrements énergétiques personnels en eux.

Quoi qu’on fasse, il est nécessaire de bien réfléchir auparavant sur ses faits afin que les résultats soient bienfructueufaisants dans le réseau de la Lumière de la planète Terre et afin de conserver sa pureté et son énergie pour les temps futurs !

À suivre.

© Rossitsa Avela

Retourner aux Conférences


UNION
www.edinenie-vsemirno.net