Question et réponse 1

La monnaie dans le pain du Réveillon

Questions et ses réponses données de la Présence du Père Uni le 26 décembre 2015 et le 25 décembre 2016

 

Question : Quel est le sens et la destination de la monnaie dans le pain du Réveillon ?

Réponse : Par la monnaie on indique d’En-Haut quelle personne sera importante pour la maison pendant l’année suivante. On donnera d’En-Haut à cette personne toute l’aide nécessaire afin qu’elle puisse accomplir son travail, qu’elle soit bien et en faveur de tous dans ce ménage. Par elle, le bien-être, l’état de Bénignité, le séjour en Bénignité dans la maison et le succès de tous les membres du ménage pourront être multipliés Divinement de manière exponentielle, si elle vit et travaille en Dieu – en observation de Mes Commandements et Lois – ainsi que tous les autres membres du ménage.

Question :Qu’est-ce que donne la monnaie à celui chez qui elle tombe ?

Réponse : La monnaie est un code singulier en énergie pour un accès à l’aide d’En-Haut pour celui chez qui elle tombe du pain.

Question : Qu’est-ce qu’est le mieux de faire après cela avec la monnaie ?

Réponse : Le mieux est:
de la garder et de la porter avec lui durant toute l’année – elle reste soit dans sa chambre, soit dans son sac mais séparée de l’autre argent ;
de remercier pendant toute l’année le Père et toutes les forces de la Lumière de l’aide qui lui est personnellement donnée d’En-Haut, de remercier de l’aide qui est donnée d’En-Haut à tous les autres membres du ménage à travers lui ;
que tous les autres membres du ménage se réjouissent et remercient de l’aide – le Père et toutes les Forces de la Lumière et aussi celui chez qui la monnaie est tombée, car à travers lui cette aide les atteint également.

 

Question et réponse 68

Supplément 1 sur le sujet « La monnaie dans le pain du Réveillon »

Questions et ses réponses données de la Présence du Père Uni le 25 décembre 2017

 

Question : Qu’est-ce que signifie le fait quand la monnaie du pain du Réveillon tombe dans le morceau destiné au Seigneur et qu’est-ce qu’on doit faire après cela avec cette monnaie ?

Réponse : Quand la monnaie tombe à Moi, Je me réjouis beaucoup, Mes chers enfants! Cela signifie que JE SUIS la Présence du Père Uni vais vous conduire par toutes les difficultés, empêchements et dangers dans votre vie pendant toute l’année, jusqu’au Noël prochain et Je vais veiller sur vous d’une manière renforcée et Je vais augmenter vos :

Protection, Santé et Amour Divin ;

Bienfructueucréativité, Joie et Bonheur ;

Lumière, Force et Puissance Divines en vous et Liberté ;

Paix, Sagesse et Jeunesse ;

État de Bénignité, Séjour en Bénignité et Réception de Bénignité*.

 

Question : Est-ce que l’ordre de nos qualités et états énumérés ci-dessus par Toi, cher Père Uni, que Tu augmenteras par Ta Volonté Sacrée a une signification ? Qu’est ce que ces qualités et états signifient exactement et quelle est la différence entre l’État de Bénignité, le Séjour en Bénignité et la Réception de Bénignité?

Réponse : L’ordre des mots a bien sûr une signification. Chaque mot de Ma Parole vers vous a sa place exacte :

Protection, Santé et Amour Divin :
Quand on a une bonne protection, on est beaucoup plus sain et quand on est en bonne santé, on peut manifester beaucoup plus son Amour Divin, de nombreuses manières différentes.

Bienfructueucréativité, Joie et Bonheur :
Quand on crée de Bons fruits de Mon point de vue par ses pensées, sentiments, paroles et faits, alors son Âme est en état de Joie permanente, ce qui fait la personne se sentir et être vraiment heureuse.

Lumière, Force et Puissance Divines en vous et Liberté :
Quand on est rempli de la Lumière Divine et la transmet constamment à travers ses chakras et en sature l’espace environnant, peu importe où l’on se trouve, et aussi ses proches qui sont des Âmes Vivantes et Claires, cela lui crée de bon karma et mène à l’augmentation de la Force et Puissance Divines en lui, ce qui mène à son tour à un renforcement des processus de transformation du karma négatif et à une Liberté de plus en plus grande – libération du charge karmique, délivrance de toutes sortes d’habitudes nuisibles et états illusoires durables de la conscience et la Liberté de faire librement ses choix dans la vie – sans immixtion et manipulation étrangères sur son libre arbitre.

Paix, Sagesse et Jeunesse :
Quand on est dans un état de Paix intérieur, on est tranquille et dans son bon sens, c’est-à-dire sa Supérieure Présence JE SUIS a accès à lui, ce qui mène au renforcement de sa Sagesse et la possibilité de manifester sa Sagesse dans un degré encore plus grande augmente. À cause de cela on fait les corrects du point de vue du Seigneur choix dans sa vie, par conséquence on cocrée de bon karma, on est rempli de Vivacité et son énergie Créatrice augmente. Tout cela renforce les processus de régénération au niveau tissus, ce qui le fait avoir l’air et être Jeune et son Jeunesse est en état d’être conservée pendant de longues années, si on continue dorénavant à vivre en Dieu, selon Ma Loi et Commandements que Je vous ai donnés afin de vous préserver dans tous les temps et de continuer avec succès votre évolution sur cette planète Terre.

État de Bénignité, Séjour en Bénignité et Réception de Bénignité :
État de Bénignité – cela signifie être en état de Bénignité intérieure et extérieure – être bénins dans vos pensées et sentiments, la bénignité se répandant de vous vers tout Vivant autour par vos paroles et faits.
Séjour en Bénignité – cela signifie que votre journée est bénigne, c’est-à-dire tout ce qui se passe est bénin. La Bénignité est plus universelle que le Bien puisqu’elle l’inclut – la chose bénigne est une bonne chose, une chose dans Ma Loi, remplie de Grâce, Amour Divin, Harmonie, Balance, qui porte de la Joie, Paix, etc.
Réception de Bénignité – cela signifie recevoir de bénignité de chacun et de tout autour de vous qui est lié à votre vie.

Quand on est dans un État de Bénignité et le partage avec les proches, sa journée entière est bénigne, c’est-à-dire sa vie est un Séjour en Bénignité et alors on commence à recevoir de la bénignité de tous les endroits possibles. Et on peut multiplier Divinement sa Réception de Bénignité, si on se souvient pendant la journée d’envoyer sa Bénignité vers les Octaves Supérieures Célestes de la Lumière en Me remerciant sincèrement** comme Je l’ai déjà indiqué :

« Je Te Remercie, Seigneur, d’hier, aujourd’hui et demain !
Je Te Remercie, Seigneur, de tout ce qui se passe !
Je Te Remercie, Seigneur, de tout maintenant, toujours et dans tous les temps !
Merci ! Merci ! Merci ! »

blue line

* NDT – Les 3 mots sont littéralement traduits du bulgare.

** NDT – En bulgare le mot « Remercier/Merci » signifie littéralement « Donner de bénignité ».

 

Question et réponse 69

Supplément 2 sur le sujet « La monnaie dans le pain du Réveillon »

Question et sa réponse donnée de la Présence du Père Uni le 26 décembre 2017

 

Question : Qu’est-ce qu’on fait ensuite avec la monnaie tombée dans le morceau destiné au Seigneur ?

Réponse : J’ai attendu que quelqu’un aperçoive que J’ai laissé sans réponse cette question et de la poser de nouveau.

Il est bien de tenir la monnaie toujours à la maison, dans un endroit visible, dans la chambre la plus importante – là où la Lumière est la plus forte. Par exemple, s’il y a une iconostase et des icônes rangées, on la met là. Et lorsque votre regard tombe sur cette monnaie, remerciez-Moi de l’aide que Je vous ai dit que Je vous donnerai.

 

Question et réponse 70

Supplément 3 sur le sujet « La monnaie dans le pain du Réveillon »

Questions supplémentaires et ses réponses données de la Présence de l’Un le 2 janvier 2018

 

Sur le site, à la fin de 2017 presque simultanément on a posé la même question de trois endroits – de Bulgarie, d’Espagne et de Biélorussie.

Question : Cher Père Uni, qu’est-ce qu’est le mieux du point de vue du Seigneur de faire avec le morceau du pain destiné au Seigneur ?

Réponse : Je me réjouis beaucoup lorsque vous pensez sur le sujet donné et Me posez des questions supplémentaires.

Il est bien que le morceau du pain pour le Réveillon qui est destiné au Seigneur reste sur la table durant la nuit du Réveillon, couvert d’une toile (serviette) de coton. Et le matin du Noël, la personne qui a fait le pain, partage ce morceau parmi les membres de la famille, en séparant un peu aussi pour les animaux domestiques, s’il y en a, et chacun prend une partie de ce morceau.

Chaque membre de la famille accepte sa partie du morceau destiné au Seigneur comme le Don le plus grand pour la Naissance du Christ puisque ce pain est supplémentairement Béni et Éclairé durant la nuit par Moi. Chacun mange sa partie du morceau quand on veut pendant la journée afin de recevoir dans ses 4 corps inférieurs le composant énergétique de Ma Bénédiction et après cela durant la journée entière le mieux est que la Paix, Amour, Joie et Bénignité règnent dans la famille pour que Ma Bénédiction soit conservée et multipliée parmi tous les êtres Vivants dans la maison – qu’ils soient Vivants, Sains et bienfructueufaisants dans le réseau de la Lumière de la planète Terre jusqu’au Noël suivant.

 

Question : Celui qui a manqué de faire le pain le 24 décembre, est-ce qu’on peut la faire le 31 décembre ?

Réponse : Tout est possible mais cela sera quelque chose de complètement différent et est appelé « Pain/Banitsa avec des vœux pour le Nouvel An » ce qui a une action bénéfique et destination entièrement différentes.

Et le pain avec la monnaie pour le Réveillon est appelé de cette façon car il est fait uniquement la veille de la Naissance du Christ et a seulement une monnaie dedans. Il y a une autre option pour ceux qui ont manqué de faire un tel pain rituel pour le Réveillon du 24 décembre. L’option est qu’on fasse ce pain la nuit du 6 janvier quand une grande partie du christianisme est-orthodoxe félicite la Naissance du Christ.

JE SUIS la Présence de l’Un

 

Question et réponse 89

Supplément 4 sur le sujet « La monnaie dans le pain du Réveillon »

Question posée en polonais le 4 janvier 2018 et sa réponse donnée de la Présence de l’Un le 13 février 2018

 

Question : Le plus souvent il se passe qu’au Réveillon la plus part des membres de la famille se rassemblent et après le dîner ils rentrent chez eux. À la Naissance du Christ (Noël) dans cette maison restent seulement les hôtes (qui le plus souvent sont les parents) et le reste des participants au dîner qui ont reçu un morceau du pain avec la monnaie (le plus souvent les enfants aînés qui sont mariés et ont des enfants) passent séparément ce jour. Comment faire le mieux du point de vue du Seigneur afin qu’ils puissent recevoir de ce plus précieux Don pour Noël – une partie du morceau du pain destiné au Seigneur qui est resté toute la nuit et qui est béni du Père ?

Réponse : Le mieux est que le pain avec la monnaie pour le Réveillon soit fait par la femme dans la maison. Il est destiné pour sa famille et maison, pas pour le genre entier.

Il est bien que chaque famille soit dans sa maison pour le Réveillon, que la mère et femme-maîtresse de la maison pétrisse seule avec ses mains et cuisse ce pain rituel. Pendant le dîner au Réveillon, on doit comprendre chez qui est tombé la monnaie, le morceau destiné au Seigneur doit resté durant la nuit et le lendemain – Noël, elle doit en donner un petit morceau à chaque membre de la famille.

Cependant, quand tous les membres du genre se rassemblent à un endroit avec un pain, c’est-à-dire quelques jeunes familles et la famille principale qui est le hôte, dans ce cas elles seront lésés puisque la monnaie sera seulement une pour quelques familles et car ceux qui rentreront chez eux, resteront le lendemain sans un morceau destiné au Seigneur et béni par Moi – la Présence de l’Un.

À ce type de réunions du genre pour cette fête, le mieux est que chaque famille fasse un pain avec une monnaie qui sera mis à la table pour le Réveillon et chaque famille séparera son pain et après le dîner, quand ils s’en vont, ils doivent prendre le morceau destiné au Seigneur afin que le dernier reste pendant la nuit dans leur propre maison. Et il est mieux que cela soit fait par chaque membre du genre, sans exceptions, même si quelqu’un des enfants qui est déjà grandi et majeur* vit seul, c’est-à-dire il est une famille d’un membre.

Quand chaque jeune famille apporte son pain, il est bien que tous les pains soient mis sur la table ou sur une table séparée et la hôtesse-mère à tous les membres du genre doit bénir tous ces pains avant le début du dîner et aussi bénir tous ses enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants, …, avec la Bénédiction du Seigneur, les mains posées au-dessus les pains, les paumes tournés vers eux :

Je Bénis tous ses pains et tous mes enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants, …, et aussi moi et mon mari que durant toute l’année qui arrive nous tous :
soyons sains en Esprit, Âme et corps,
vivions vertueusement en Dieu et devant le Seigneur en observant les Commandements et Lois du Seigneur,
demeurions constamment dans la Lumière, Sagesse, Force et Amour, Joie, Paix et Harmonie Divins,
que tous nos pensées, sentiments, paroles et faits soient bénins et bienfructueufaisants dans et pour le réseau de la Lumière !
Que tout soit selon Ta Volonté sacrée, Seigneur !
AMEN   TAKA DA BŒUDÉ   OM

On pourrait aussi faire et bénir ainsi le pain pour autres fêtes et réunions communes importantes du genre, par exemple pour l’anniversaire du mariage du couple-ancêtres, parents du genre.

JE SUIS la Présence de l’Un

 

line

* La majorité dans la spiritualité au moment présent est achevée à 23 ans, au lieu de 28 ans comme il l’était jusqu’au 23 septembre 2017. Le changement est effectué en relation avec le déploiement du nouveau réseau de l’illusion et est dans l’intérêt des enfants ainsi que leurs parents.

 

© Rossitsa Avela

Retourner à l’Enseignement


UNION
www.edinenie-vsemirno.net